Comment adorer ?


« L'adoration eucharistique, c'est être là, comme une fleur devant son Soleil. Si vous saviez quel
est Celui qui vous regarde à travers ces voiles… Ne faites rien, n’importe ! Une vertu sortira de lui… »
(Marie-Thérèse Dubouché fondatrice de la congrégation de l'Adoration réparatrice).

  • Comment Adorer ? 

L'adoration eucharistique ne consiste pas d’abord à « aimer beaucoup » mais plutôt à « se laisser beaucoup aimer », surtout dans nos pauvretés et fragilités. C'est le secret de l'adoration.
Laissons le Christ continuer en nous son oeuvre de guérison et de sanctification. Il vient, non pas pour recevoir nos mérites et nos vertus, mais pour sauver et relever ce qui est blessé en nous...

Il n’y a pas de méthode type pour adorer, car l’adoration approfondit notre relation personnelle avec Jésus et aucune méthode ne peut provoquer l’amour. Pendant notre adoration, nous pouvons nousaider d’un livre de prière, méditer la Bible, prier le chapelet. Mais le plus important est le silence d’un cœur à cœur avec Jésus. Il se peut que nous soyons si fatigués que nous ne voulions rien faire si ce n’est de nous reposer dans le Seigneur en ressentant la douce paix qui provient du simple fait d’être en  présence de celui qui nous aime le plus, Jésus au Saint-Sacrement, qui dit : « De toute votre inquiétude déchargez-vous sur le Seigneur, car il prend soin de vous. C’est ma paix que je vous donne » (1 P 5, 7 ;  Jn 14, 27).

Il n’y a pas de technique miracle pour bien adorer. Quelques pistes peuvent néanmois nous aider à mieux vivre nos temps d’adoration eucharistique :

  • "Ceci est mon Corps" : Jésus tout puissant a voulu se faire tout petit dans l’hostie pour nous. Prenons conscience de sa Présence et ermeveillons nous en. Remercions le pour son immense don et sa grande humilité. Renouvelons notre foi dans l’Eucharistie. On peut méditer le récit de l’institution de l’Eucharistie ou contempler le Christ dans sa Passion.
  • L’exposition du Saint-Sacrement va dans les deux sens : le Christ s’expose à notre regard et à notre prière d’une part mais il s’invite aussi à m’exposer moi-même à son regard. Il me regarde : je peux lui exposer mes pauvretés intérieures, mes infirmités spirituelles et physiques, mes soucis...
  • Profitons de la Présence du Christ pour lui demander d’intercéder pour nous. A la manière de Marie, faisons lui connaître les besoins de nos frères et mettons-les face à son Amour pour eux. Prions pour nos proches, les personnes en difficultés, les blessés de la vie, le monde...
  • Marie peut aussi nous aider à entrer plus encore dans le mystère de l’Eucharistie. La méditation des mystères du rosaire pourra être une voie particulièrement particulièrement adapté à la comtemplation de Jésus présent dans l’hostie.

 

  • Les fruits de l'adoration