Qu'est ce que l'adoration perpétuelle ?

 

« Il est vivement recommandé que, dans les villes ou du moins dans les cités les plus importantes, l’évêque diocésain désigne une église pour l’adoration perpétuelle, dans laquelle cependant la sainte messe sera célébrée fréquemment, en même, si possible, chaque jour » (Saint Jean-Paul II Redemptionis sacramentum, 2004)

"Dans les limites du possible, surtout dans les zones les plus peuplées, il conviendra de réserver tout spécialement à l'adoration perpétuelle des églises et des chapelles" (Benoît XVI, Sacramentum Caritatis, 67)

 

 

  • Qu'est ce que l'adoration perpétuelle ?  

Dire qu’une adoration est perpétuelle, c’est dire que la chapelle où elle se déroule est accessible tous les jours, à toute heure du jour ou de la nuit, avec l'exposition permanente du Saint-Sacrement. Chacun est invité à consacrer une heure dans la semaine pour l'adoration eucharistique : ainsi, se forme ensemble une chaîne incessante de prière, d’adoration et d’intercession pour l'Eglise et le monde.

Saint Jean-Paul II dans son exhortation apostolique Dominicae Cenae écrit : « L’animation et l’approfondissement du culte eucharistique sont une preuve du renouveau authentique que le Concile s’est fixé comme but, et ils en sont le point central. L’Eglise et le monde ont un grand besoin de culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement d’amour. Ne mesurons pas notre temps pour aller le rencontrer dans l’adoration, dans la contemplation pleine de foi et prête à réparer les grandes fautes et les grands délits du monde. Que notre adoration ne cesse jamais ». Voici ce qu’est l’adoration perpétuelle : une adoration qui ne cesse jamais!

 

 

  • Quelques remarques sur l'adoration perpétuelle

 

           L’adoration perpétuelle est un don de Dieu à  son Église pour  notre  temps.  Lorsque ce  don est accueilli comme  tel il apporte de  grands  bénéfices  spirituels  à la  communauté  et  devient  une source de fruits et de grâces. Lorsque les adorateurs s’engagent à adorer à tour de  rôle, l’adoration ne peut être perçue comme une dévotion privée, mais elle devient une « prière aux dimensions du monde, un service éminent pour l’humanité ».

 

            L’adoration perpétuelle eucharistique n’a pas pour but de se substituer  à d’autres modalités d’adoration, ni à remplacer d’autres lieux d’adoration. Au  contraire, comme le montre l’expérience, là où l’adoration perpétuelle est établie, l’adoration eucharistique se répand dans  les lieux de culte environnants.

 

            Même si les personnes sont appelées individuellement  elles forment une fraternité eucharistique, une communauté de foi et d’amour autour de Jésus dans l’Eucharistie, sacrement et lien d’unité. Cette fraternité eucharistique est une manière, parmi tant d’autre, de répondre à l’invitation de notre archevêque, Monseigneur CARRE, à entrer dans la dynamique diocésaine « Mission et Fraternité »

            Toute la vie de Jésus était une vie d’adoration et d’offrande au Père. Jésus laisse sa grande adoration du Père au Tabernacle, pour son Eglise. Dans l’Eucharistie, Jésus adore sans cesse le Père et « vit pour toujours afin d’intercéder en notre faveur » (He 7, 25).